L O A D I N G
blog banner

la « taxe GAFA » passera-t-elle avant la sûreté d’Internet ?

la « taxe GAFA » passera-t-elle avant la sûreté d'Internet ?

 

En amont du G7, des plates-formes américaines de médias sociaux étaient censées signer une charte « pour un Internet ouvert, libre et sûr ». Les États-Unis auraient fait pression en représailles à la « taxe GAFA ».

Les médias sociaux américains signeront-ils la charte « pour un Internet ouvert, libre et sûr » ?

L’événement devait se tenir le 23 août, veille de l’ouverture officielle du G7 à Biarritz. Mais il n’a pas eu lieu.

Europe 1 a évoqué des pressions de la part de Donald Trump. Le chef d’État américain aurait sommé Facebook et consorts de ne pas se présenter à Biarritz, en réponse à la « taxe GAFA ».

Washington assure que la réticence est le fait des médias sociaux eux-mêmes. « Deux ou trois » d’entre eux auraient en l’occurrence eu l’impression de se faire forcer la main par la France.

Christchurch : les USA n’avaient pas non plus signé

Du côté de Paris, on se veut optimiste. D’après Cédric O, il n’y a « aucun doute » sur le fait que les plates-formes signeront la charte, ce lundi 26 août.

« La question qui se pose aujourd’hui et qui serait un grand progrès, ce serait la participation des États-Unis », d’après le secrétaire d’État au numérique.
« Nous avons bon espoir qu’ils puissent être à bord », ajoute-t-il. Et d’expliquer qu’il était difficile de faire venir les entreprises concernées à Biarritz vendredi en l’absence de Donald Trump.

Le charte s’inscrit dans la lignée de l’appel de Christchurch, lancé en mai par 17 pays* et 8 plates-formes en ligne (Amazon, Dailymotion, Facebook, Google, Microsoft, Qwant, Twitter, YouTube).

Elle vise à élargir le périmètre des engagements pris à cette occasion en matière de lutte contre les contenus dangereux sur Internet.

* Les États-Unis n’ont pas signé l’appel de Christchurch.

Photo d’illustration (déjeuner de travail entre Emmanuel Macron et Donald Trump le 24 août) via elysee.fr

Ссылка на источник

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *