L O A D I N G
blog banner

Onze nouveaux secrétaires d’État font leur entrée au gouvernement Castex

Onze nouveaux secrétaires d’État font leur entrée au gouvernement Castex


C’est la fin de l’attente pour les candidats à un poste de secrétaire d’État. Vingt jours après l’annonce de la composition du gouvernement mené par Jean Castex, l’Élysée a annoncé le nom de onze secrétaires d’État, dimanche 26 juillet.

Le gouvernement d’Édouard Philippe comptait 19 ministres pour 10 secrétaires d’État. Le gouvernement Castex, déjà fort de 31 ministres, compte donc depuis désormais 11 membres supplémentaires.

→ INFOGRAPHIE. Remaniement : qui sont les ministres du gouvernement Castex ?

Six nouveaux entrants

Parmi eux, figurent cinq secrétaires d’État reconduits à leur poste et six nouveaux entrants. Dont le conseiller de l’Élysée Clément Beaune, qui a passé trois ans à l’Élysée comme conseiller d’Emmanuel Macron. À 38 ans, cet énarque voit ainsi sa fidélité récompensée en étant promu secrétaire d’État aux affaires européennes, un poste stratégique pour porter les ambitions européennes du président. Il a notamment joué un rôle actif dans la préparation du sommet européen, « historique » selon Emmanuel Macron, quand les 27 États de l’Union européenne se sont accordés sur un plan de relance de 750 milliards d’euros.

Autre personnalité à faire son entrée au gouvernement, Olivia Grégoire, nouvelle secrétaire d’État à l’économie sociale, solidaire et responsable. Ancienne cheffe d’entreprise de 41 ans au caractère bien trempé, elle était jusqu’alors vice-présidente de la commission des Finances de l’Assemblée, et à l’aile droite de LREM. Elle a également été présidente de la commission spéciale pour la loi Pacte sur les entreprises et les privatisations. Engagée de longue date avec la droite libérale et le centre droit, elle est passée par les cabinets ministériels de Jean-Pierre Raffarin et Xavier Bertrand.

Ont également été nommés les députés Bérangère Abba (biodiversité), Nathalie Elimas (éducation prioritaire), Sarah El Hairy (jeunesse et engagement) et Joël Giraud (ruralité).

Les secrétaires d’État reconduits sont Sophie Cluzel (personnes handicapées), Jean-Baptiste Lemoyne (tourisme, Français de l’étranger et francophonie), Cédric O (transition numérique et communautés électroniques), Laurent Pietraszewski (retraites et santé au travail) et Adrien Taquet (enfance et familles).

Placés sous l’autorité du premier ministre

Formellement, les secrétaires d’État sont placés sous l’autorité du premier ministre. Mais dans les faits, ils dépendent le plus souvent d’un ministère de tutelle, où ils sont chargés de piloter un dossier spécifique.

Un secrétaire d’État peut toutefois être rattaché directement au premier ministre. Ce rattachement peut être justifié par le caractère transversal du poste, mais aussi revêtir une signification politique. Il s’agit alors de montrer l’importance accordée à un dossier particulier.

Dans le dernier gouvernement d’Édouard Philippe, le secrétariat d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes, ainsi que celui aux personnes handicapées, étaient directement rattachés au premier ministre plutôt qu’aux affaires sociales ou à la santé, comme cela avait pu être le cas sous des gouvernements antérieurs.



Ссылка на источник

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *